Marque Bretagne

Rennes : ENVIE 35 rénove en plus de l'électroménager des fauteuils roulants

ENVIE35
Publié le 25.04.2017

A sa création en 1994, l’entreprise d’insertion Envie 35 travaille avec des personnes en insertion en leur offrant un travail dans le recyclage des appareils électroménagers. Après avoir rénové des machines à laver, des réfrigérateurs,des télés... Envie 35 vient de se lancer dans un nouveau défi en créant la branche « Envie Autonomie ». Objectif : donner une seconde vie aux équipements médicaux à l’abandon.

Jetés, faute de débouchés

« La durée d’utilisation de ces équipements est souvent assez courte. Et quand ils ne servent plus, ils viennent surtout encombrer les garages ou les locaux », résume Ludovic Blot, directeur de Ressources T, entreprise qui pilote le réseau Envie. En Ille-et-Vilaine, Emmaüs récolte à lui seul un container par mois de matériel médical. Des équipements qui partaient bien souvent à la benne, faute de débouchés. « C’est dommage, parce qu’il y a des gens qui en ont besoin », poursuit le directeur. Dans certains hôpitaux ou maisons de retraites, des dizaines de fauteuils inutilisés dorment dans la poussière.

50 % moins cher que le neuf

Rue de la Donelière depuis lundi, une équipe de neuf personnes s’attelle à réceptionner le matériel usagé pour le remettre sur pied, sous le regard attentif de Sylvain Rouaud, ergothérapeute de formation. « L’objectif, ce n’est pas de faire du réemploi dans de mauvaises conditions. Un matériel inadapté peut encore accentuer un handicap », explique le professionnel. Lit médicalisé, fauteuil, scooter électrique ou encore matériel d’hygiène seront proposés à la vente, directement sur le site du 18, rue de la Donelière. « On est 50 % moins chers que le neuf, avec des garanties », promet l’ergothérapeute.

article tiré du journal 20 min

En savoir plus