Marque Bretagne

L’Entreprise Adaptée, Maine Ateliers - formation RSEA et évaluation Afaq 26000

UNEA

L’Entreprise Adaptée, Maine Ateliers a suivi la formation RSEA mise en place par l’UNEA. Suite a cela en décembre dernier, elle a réalisé une évaluation Afaq 26000. Delphine Pellerin, dirigeante de l’EA, fait part de ses retours à Stéphanie Benaroc pour la newsletter de l'UNEA.

Interview de Delphine Pellerin pour la newsletter de l'UNEA >ICI<

Maine Ateliers : L'évaluation Afaq 26000 est porteuse de conseils et d'innovation

’Entreprise Adaptée, Maine Ateliers a suivi la formation RSEA mise en place par l’UNEA. En décembre dernier, elle a réalisé une évaluation Afaq 26000. Delphine Pellerin, dirigeante de l’EA, revient sur cette démarche dans une interview accordée à la newsletter de l’UNEA....

UNEA: Vous avez suivi la formation RSEA proposée par l’UNEA en octobre 2014. Quelles ont été vos motivations de participation ? Quelles ont été vos impressions tout au long du cursus ?

Delphine Pellerin : Nous étions très motivés pour à la fois finir de structurer notre démarche déjà très orientée Développement Durable, avoir un avis extérieur sur l’existant et nous aider à définir les points à travailler pour être en conformité avec l’ISO 26000.

Ce cursus a permis de prendre de la hauteur sur notre organisation et du coup, d’avoir une démarche très cohérente depuis l’identification de notre implication vis-à-vis des questions centrales de l’ISO 26000, en passant par notre plan stratégique, jusqu’à la mise en forme de nos process et indicateurs opérationnels.

L’échange avec le groupe a été source d’idées et d’échanges constructifs.

 

UNEA: En décembre dernier, vous avez réalisé une évaluation AFAQ 26000 par l’Afnor… Quel est votre retour d’expérience d’évaluation ? En quoi vous a-t-elle été utile ? 

DP: Nous avons décidé de faire cette évaluation très tôt par rapport à l’écriture et la mise en place de notre stratégie, ainsi que son déploiement. Surtout, nous n’avions rien préparé de particuliers, afin d’avoir une photo initiale. Ainsi, cette évaluation a clairement mis en avant le fait que sans histoire, l’évaluation ne peut être complète, ce qui renforce l’idée que l’ISO 26000 s’inscrit dans la durée. L’évaluation a confirmé la vision que nous avions de notre structure et elle a également confirmé que nous étions sur le bon chemin.

 

UNEA:  Quel est le retour sur investissement, matériel et surtout, immatériel, de votre mobilisation dans cette démarche ?

DP: Il est très tôt pour avoir un retour, mais cette évaluation a permis de sensibiliser et d’intégrer très en amont, l’ensemble des managers et collaborateurs. C’est un projet que nous débutons tous ensemble.

 

UNEA: Selon vous, avec votre expérience, votre ADN d’entreprise adaptée a-t-il été un facilitateur dans le déploiement de votre démarche RSE ? 

DP: Pas nécessairement. C’est l’ADN de l’entreprise tout court (ses équipes et son dirigeant), qui sont les facteurs clés.

 

Propos recueillis par Stéphanie Benaroc

En savoir plus