Marque Bretagne

KENAVO le plastique, LE sac 100% recyclé, 100% breton et 100% solidaire

KENAVO

Depuis le 1er juillet 2016, les commerçants ne peuvent plus distribuer de sacs plastiques à usage unique. Pour accompagner ce changement le SMICTOM d’Ille et Rance, soutenu par l’ADEME, a lancé le projet « KENAVO le plastique ». Pour réduire les déchets, kenavo le plastique, place aux sacs réutilisables en tissu recyclé confectionnés par deux ESAT et une Entreprise d'Insertion du territoire. 

KENAVO le plastique ?

Depuis le 1er juillet 2016, les commerçants ne peuvent plus distribuer de sacs plastiques à usage unique, suite au Décret du 30 mars 2016 de la loi relative à la Transition Energétique et la Croissance Verte du 18 août 2015.

Le SMICTOM d’Ille et Rance, soutenu par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), a lancé le projet « KENAVO le plastique » afin d’accompagner les commerçants de proximité dans une démarche de réduction des déchets. Lauréat de l'appel à projets "territoire zéro déchet, zéro gaspillage", le SMICTOM accompagne au quotidien les commerces de proximité de Tinténiac vers une transition énergétique. Le projet permet de créer des sacs réutilisables conçus localement à partir de draps recyclés et sérigraphiés de 38 x 40 cm.

Le sac 100% recyclé, 100% breton et 100% solidaire

Des draps recyclés, il fallait y penser : le projet a su faire la différence ! Saviez-vous qu’il faut 2000 litres d’eau pour produire 300g de coton biologique, provenant principalement d’Inde ? Ou encore que les sacs biosourcés sont composés à 30% de matières végétales et de plastique... Le SMICTOM a du mettre en place une filière de production de sacs de courses réutilisables « 100 % bretons ». Et il a fait le choix de privilégier l’Economie Sociale et Solidaire.

Une conception responsable qui associe 3 entreprises du territoire

Dans un 1er temps, 2000 sacs réutilisables seront fabriqués pour juillet 2016, grâce au professionalisme de 3 structures bretonnes fortement engagées dans une économie sociale et solidaire : l'entreprise d'insertion EBS Le Relais, l'ESAT Catarmor et l'ESAT Belle Lande. Si leur mission première est l'insertion de personnes éloignées de l'emploi ou en situation de handicap, c'est bien leur professionnalisme qui a orienté le choix du SMICTOM. Gage de leurs compétences et de leurs engagements, ces trois structures sont toutes signataires de la charte d'engagements de BSB, l'association qui pilote laBOSS.fr et monique-solidaire.bzh, les deux sites régionaux militants pour une consommation locale responsable !

La matière première (les draps) est fournie par EBS Le Relais

EBS LE RELAIS est une Entreprise d'Insertion à Acigné (35) avec un double engagement : elle favorise la réduction des déchets par le réemploi de déchets textiles pour les valoriser en isolant écologique et elle est conventionnée IAE (Insertion par l'Activité Économique) par l’État : elle favorise l'insertion et le retour à l'emploi de personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

Elle participe au projet en fournissant des draps de deux personnes unis, matière première dans la fabrication des sacs. Le Relais collecte les dons de vêtements, draps et autres textiles dans ses bornes. Après un premier tri les draps sont ensuite envoyés à l'ESAT Belle Lande.

Les draps sont triés, lavés et repassés par l'ESAT de Belle Lande

L'ESAT Belle Lande à Dol-de-Bretagne (35) est aggréé ESAT (Établissement et Service d'Aide par le Travail) par l'État : il permet à des personnes handicapées qui n'ont pas acquis suffisamment d'autonomie pour travailler en milieu ordinaire d'exercer une activité dans un milieu protégé, avec une rémunération comprise entre 55% et 110% du Smic horaire. Son investissement dans le projet consiste à trier, laver, repasser et mettre en cartons les draps qui sont ensuite envoyés à l'ESAT Catarmor pour la découpe et débit avant d'être sérigraphié.

L'ESAT Catarmor découpe les pièces de tissus et se partage la couture de sacs avec l'ESAT de Belle Lande

L' ESAT Catarmor à Saint-Malo (35) intervient dans le projet au stade de la découpe des pièces pour le corp du sac dans les draps récupérés. La sérigraphie est ensuite réalisée à Vitré. Enfin une moitié des découpes est envoyée à l'ESAT Belle Lande et l'autre moitié reste dans l'atelier de couture de ST-Malo pour l'assemblage et l'apposition de l'étiquette intérieure sur laquelle sont affichés les logos des parties prenantes ainsi que le petit texte explicatif.



Diffusion des sacs "Kenavo le plastique" auprès des commerçants de Tinténiac

La 1ère phase étant terminée, les sacs sont proposés aux pharmacies, boucheries, cavistes... commerçants sur le territoire de Tinténiac. Déjà près de 70 commerçants membres des unions de commerçants de Tinténiac et Combourg font partie du projet. Un investissement intéressant pour eux : 1 € par sac alors que le coût de revient est de 5 € ! Un tarif applicable grâce au financement à 70 % de l'ADEME et SMICTOM. En contrepartie, les commerçants s’engagent à mettre en place un système de consigne auprès de leur clientèle afin de les accompagner durablement dans un changement de comportement.

Dans un 2nd temps (avant le 1er janvier 2017), 8000 autres sacs seront conçus afin d'étendre aux épiceries et boulangeries volontaires du territoire.

SMICTOM a su faire la part belle à la fabrication locale, recyclée et solidaire. Et souhaite péréniser le concept afin de l'étendre sur la Bretagne et pour ce faire sont à la recherche de partenaires et de soutiens.

                              

 

Contacts :

- Le Relais Bretagne – Pascal Delanoe, Chargé de développement, 02 99 04 38 60, pdelanoe@lerelais.org

- ESAT de Catarmor – Vincent Degoulet, Chef de fabrication Atelier maroquinerie, 02 99 21 50 50, vincent.degoulet@cat-armor.fr

- ESAT de Belle Lande – Marie-Joëlle Gilbert, Monitrice Atelier de blanchisserie/repassage, mj.gilbert@adapei35.asso.fr et Marie-Line Blier, Monistrice Atelier de couture, ml.blier@adapei35.asso.fr - 02 99 48 33 85

- SMICTOM – Amélie Cron Chargée de suivi des projets, contactzdzg@smictom-tinteniac.fr, 02 99 68 03 15